Le jour où le livre audio m’a fait de l’oeil

mai 2, 2020 4 Par lejourou

Après avoir accouché de mon premier enfant, j’avais confié à un ami que je n’arrivais plus à lire du tout, car trop fatiguée: il me répondit de me mettre au livre audio et que j’apprendrais pleins de choses tout en m’attelant à d’autres tâches de maman. Quoi, non mais ça ne va pas la tête? Il n’y a que les imbéciles… Il m’aura fallu trois ans pour être convaincue.

Ce post a pour but de répondre encore une fois à mon amie Karine de @justusinParis qui décidément me permet de reprendre encore une fois la plume 😉 Merci à toi ma belle ! (Vous êtes deux à me lire en ce moment avec Anne, Coucou !! ) …

J’ai d’abord écouté des extraits dans les catalogues d’Audible et sur l’Apple Store. Puis bêtement j’ai choisi d’acheter mon premier livre sur l’appli de Livres d’Apples. Je dis bêtement à cause du prix. Je n’avais pas fait de recherches avant.C’est vrai que les prix des livres audio sont plus chers que les e-books ou les brochés. On passe généralement de 20€ en moyenne contre la moitié pour un livre classique voire carrément moins pour la version ebook.

Mon premier achat s’est porté sur un livre narratif à la première personne. « And she still laughs » de Kate Merrick. La personne qui lit, n’est pas l’autrice mais on sent la narratrice être une professionnelle de la lecture. On a l’impression que le récit est très personnel, vous est chuchoté dans vos oreilles.  Je me souviens avoir été émue, à une terrasse d’un salon de thé, sous le soleil parisien, les écouteurs dans les oreilles, en écoutant les mots de Kate.

Au départ, le but était de faire travailler une autre partie de mon cerveau en développant mon vocabulaire et ma phonétique de la langue de Shakespeare. (J’essaie toujours par tous les moyens de m’améliorer dans ce domaine.Comme regarder en VO, mais avec sous-titres en anglais) J’ai donc acheté l’ebook: du coup, hop je combinais l’écoute et la lecture. Ce petit combo a eu raison de mon cerveau de maman fatigué.

J’ai cependant renouvelé l’expérience avec un autre livre où cette fois, l’autrice était également la narratrice du livre. Ce fut intéressant car j’ai eu encore plus l’intime conviction d’apprendre à la connaître. On aurait dit que ce n’était qu’à moi qu’elle racontait son histoire. C’est une poétesse noire américaine qui fait des stands-ups où elle déclame ses rimes sur scène. L’avantage est que pour elle, la narration n’est plus un secret. (Good God, Gay Girl de Jackie Hills Perry). Cependant il m’arrivait souvent de vouloir continuer à l’écouter plutôt que de la lire.

Et puis je ne sais plus comment , j’ai acheté un livre sans acheter la version numérique ou papier. Bien que ce soit toujours en anglais, je me suis lancé et là ce fut la révélation. Ce livre est un guide pratique pour les mamans: « Risen Motherhood » qui a eté écrit par deux jeunes mamans qui sont aussi les fondatrices d’un Podcast éponyme. En l’écoutant, on est replongé dans l’univers du média audio et on se rend compte de la simplicité à emmagasiner de l’info, tout en faisant une autre tâche, comme le ménage ou la cuisine. Quel gain de temps, et les tâches paraissent tellement moins fastidieuses. Mon ami avait donc raison!

Alors en ayant un abonnement chez Audible, (OK c’est Amazon), on a un abonnement à 9,99€ par mois et on crédite comme chez France Loisirs, un crédit pour acheter un bouquin de son choix quelque soit le prix…Le calcul est vite fait! C’est quasiment du 50% !!!

C’est ainsi que je suis devenue une abonnée d’Audible et que j’ai cumulé 3 crédits ce dernier trimestre: résultats, j’ai suspendu mon abonnement mais j’ai échangé mes crédits contre trois supers bon bouquins (tous en anglais, et tous chrétiens, qui pour moi sont bien plus simples à écouter qu’à lire).

Je les écoute aussi le soir avant de m’endormir et l’effet est immédiat : je m’endors paisiblement. Et comme parmi mes achats, il y a un livre de méditation quotidienne sur le couple qui dure 1 à 2mns par jour, il est facile de l’écouter plusieurs fois dans la journée, pour méditer dessus, sur Dieu et sur mon couple. J’adore, surtout en période de confinement.

Je n’ai pas essayé les fictions, mais comme j’écoute des podcasts avec mes enfants de telling stories, ou des audiobooks pour eux, je trouve finalement que le podcast dont je suis fan depuis trois ans, se rapproche facilement du livre audio. Ce support me fait voyager aux méandres des mots d’une manière bien surprenante et apaisante.

Mon mari a un abonnement chez Audible à 4,99€, donc foncez pour un essai, on se désabonne quand on veut ! Partagez-moi le jour où vos oreilles auront voyagé en audiobook.